[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > L'enfant aussitôt se leva

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

L'enfant aussitôt se leva


"Il n'y a pas trois semaines, encore, qu'un jeune enfant de douze ans, tomba du haut du clocher, en bas, et se brisa, sur le pavé, la tête, les bras et les jambes. On n'y eut pas plus tôt, amené notre homme, qu'il le frotta par tout le corps, d'un certain onguent qu'il sait faire; et l'enfant aussitôt se leva sur ses pieds, et courut jouer à la fossette."
Le Médecin malgré lui, I, 4

Le miracle de l'enfant qui retrouve la mobilité n'est pas sans rapport avec deux épisodes du Nouveau Testament :

  • le paralytique de Capharnaüm :
Ils lui présentèrent un paralytique couché dans son lit [...] "Levez-vous, dit-il alors au paralytique, emportez votre lit et allez-vous-en en votre maison". Au même moment, le paralytique se leva et s'en alla en sa maison.
(Evangile selon Matthieu 9 1-8, Le Nouveau Testament de Notre Seigneur Jésus Christ, trad. Lemaistre de Sacy, 1667, t. I, p. 30)

  • la fille de Jaïre :
Le chef de la synagogue s'approcha de lui et il l'adorait en lui disant :"Seigneur, ma fille est morte présentement, mais venez lui imposer les mains et elle vivra. Alors Jésus se levant le suivit avec ses disciples [...] Après qu'on eut fait sortir tout le monde, il entra et lui prit la main, et cette petite fille se leva.
(ibid., 9 18-26, p. 32-33)

Voir également "déchausser ses souliers".




Sommaire | Index | Accès rédacteurs