[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Voyons un peu votre affaire

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Voyons un peu votre affaire


"– Voyons un peu votre affaire. – Je voudrais bien auparavant vous faire entendre un air qu’il vient de composer pour la sérénade que vous m’avez demandée. "
Le Bourgeois gentilhomme, I, 2

Monsieur Jourdain se sert d'un "mot à la mode", indiqué en tant que tel dans l'entretien "De la langue française" (Entretiens d'Ariste et d'Eugène, 1671, p. 100) du Père Bouhours.

Molière avait déjà joué d'un pareil effet dans Les Précieuses ridicules ("cette méchante affaire") et dans Georges Dandin ("une étrange affaire").




Sommaire | Index | Accès rédacteurs