[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Visions de noblesse et de galanterie

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Visions de noblesse et de galanterie


"Nous avons trouvé ici un homme comme il nous le faut à tous deux. Ce nous est une douce rente que ce Monsieur Jourdain, avec les visions de noblesse et de galanterie qu’il est allé se mettre en tête."
Le Bourgeois gentilhomme, I, I

Dans son recueil de L’Amour échappé ou les Diverses Manières d’aimer (1669), Donneau de Visé avait proposé l'exemple d'un bourgeois féru de "noblesse et de galanterie" :

Nicodème qui cherchait tous les jours de nouveaux moyens de plaire à sa maîtresse, se fit faire une habit pour lui donner dans la vue, avec une garniture de la couleur qu’elle aimait le mieux : il se fit faire une perruque très blonde, encore qu’il eût les sourcils fort noirs ; il mit des canons et s’habilla en homme de cour plutôt qu’en bourgeois ; ce qui fit rire bien des gens et le fit moquer, d’autant plus qu’il prit avec cet habit une fierté insupportable.
(p. 320)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs