Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Véritablement touchés


"Ceux que l’on sait même agir de bonne foi là-dessus et que chacun connaît pour être véritablement touchés, ceux-là dis-je sont toujours les dupes des autres"
Don Juan ou le Festin de pierre, V, 2

L'expression appartient au vocabulaire de la dévotion :

Il n'y a que ceux qui prient de bon cœur et fervemment, lesquels soient exaucés, d'autant que l'oraison fervente procède d'un cœur véritablement touché, et d'un grand désir auquel Dieu prend bien plus garde qu'aux paroles et à tout le reste.
(L'Homme spirituel (1646) de Jean-Baptiste Saint-Jure ; éd. de 1685, p. 652)

Ne vous étonnez donc point fi vous n'êtes pas encore guéri, puisque n'ayant pas entièrement renoncé aux détestables superstitions que l'ennemi mortel des hommes inspire aux hommes, votre cœur ne saurait être véritablement touché de Dieu.
(Vies de plusieurs saints illustres de divers siècles (1664) de Robert Arnauld d'Andilly, p. 883)

Si elles demandaient beaucoup de choses à faire qui fussent particulières, on ne leur en accordera que très peu, ou point du tout, leur remontrant que ce n'est point par là qu'elles plairont à Dieu, si cela ne sort d'un cœur véritablement touché de son amour et d'un désir sincère de lui plaire et de faire pénitence.
(Les Constitutions du monastère de Port Royal du S. Sacrement (1665) d'Agnès de Saint-Paul Arnauld, p. 499)

Hélas ! quand on est un peu touché de Dieu, on cherche quelquefois à faire des pénitences ôc des mortifications ; & on ne veut pas souffrir des peines où l'on n'a point à se défier de son choix et de l'amour-propre.
(Le Vrai Dévot considéré à l'égard du mariage et des peines qui s'y rencontrent (1679), p. 84)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs