[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Une scène de gestes

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Une scène de gestes


"Eh bien, oui, demeure, je ne dirai mot. — Prends-y bien garde au moins; car à la moindre parole je prends la fuite. Il fait une scène de gestes."
La Princesse d'Elide, Troisième intermède, sc. 1

Les lazzi de mime étaient une des spécialités de l'Arlequin Domenico Biancolelli.

De nombreux exemples sont décrits dans ses notes personnelles traduites par Gueulette. Ainsi dans

  • "Les Quatre Arlequins / I quattro Arlecchini" :

Il faut que nous fassions des postures d'estropiés, de gros ventres, de tourner les mains derrière le dos, de former des attitudes singulières.
(éd. D. Gambelli, Arlecchino a Parigi. Lo scenario di Domenico Biancolelli, Rome, Bulzoni, 1993, t. II, p. 194)

  • "La Hotte / la Zerla" :
Comme le Docteur est entre nous deux, je fais par derrière des signes en lui montrant (à Octave) la maison du Docteur, et je veux lui faire entendre qu'il y a dedans une belle et jeune fille avec des gros tétons et de beaux cheveux.
(ibid., p. 60)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs