[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Une question galante qui exerce les esprits de l'assemblée

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Une question galante qui exerce les esprits de l'assemblée


"plusieurs visites, où l'on ne manque jamais de mettre sur le tapis une question galante qui exerce les esprits de l'assemblée."
Les Précieuses ridicules, sc. IV.

L'examen d'une "question galante", survenue lors d'une conversation, est un épisode topique du roman des années 1650.

On en trouve un exemple au Livre III, 1 du Grand Cyrus (1649-1653) des Scudéry ("Du temps pour parler d'amour", puis "Conversation sur les malheurs de l'amour").




Sommaire | Index | Accès rédacteurs