[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Une insolence à nulle autre pareille

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Une insolence à nulle autre pareille


"Elle a, d'une insolence à nulle autre pareille,
Après trente leçons, insulté mon oreille,
Par l'impropriété d'un mot sauvage et bas."
Les Femmes savantes, II, 6 (v. 459-461)

Les reproches que formule Philaminte à l'endroit de Martine sont du même ordre que ceux qu'adresse le pédant Onofrio à la servante Panfila dans

  • la scène II, 14 de la comédie érudite italienne Il fedele (1576) de Luigi Pasqualigo (1)
  • traduite par Pierre de Larivey, sous le titre de Le Fidèle (1611) (2),

scène dont on retrouve des traces également


(1)

PANFILA
Il signor Fedele sono in casa ?

ONOFRIO
Femina proterva, rude, indocta, imperita,, nescia, inscia, indiscreta, inculta, inurbana, mal morigerata, ignorante, chi t'ha insegnato a parlar in questo modo ? Tu hai fatto un errore in grammatica, una discordantia in numero, nel modo chiamato nominativus con verbo, perchè "fedele" est numeri singularis et "sono" numeri pluralis, e si dee dire "è in casa", e non "sono in casa".

PANFILA
Io non so tant grammatiche.

ONOFRIO
Ecco un'altro errore, un altro vizio grandissimo nell'oratione, perchè essendo la grammatica come dice Guarino ars recte loquendi, recte scribendi se ben in più lingue ella è scritta, non è se non una sola arte, onde si trova presso ai buoni auctori grammatice grammaticarum, come ne anco critica criticorum et arene arenarum, che nel singular sono si dicono.

PANFILA
A me non importano niente queste vostre ciancie.

ONOFRIO
Non si dice "non importano niente" in questo senso, perche duae negationes affirmant e tanto vagliono quanto se tu dicessi a me importa un poco, il che tu non intendi dire, perchè volevi ch'io intendessi, che niente t'importa.

PANFILA
Io non ho imparato queste cose, ogn'uno sa quello ch'ha imparato.
(éd. de 1589, p. 40-41)

(2)

BABILLE
Le seigneur Fidèle sont-ils en la maison ?

M. JOSSE
Foemina proterva, rude, indocte, impérite, ignare, indiscrète, incivile, inurbaine, mal morigérée, ignorante, qui t'a enseigné à parler en cette façon ? Tu as fait une faute en grammaire, une discordance au nombre au mode appelé nominativus con verbo, pource que "Fidèle" est numeri singularis et "sont" numeri pluralis, et doit-on dire "est-il en la maison", et non "sont-ils en la maison".

BABILLE
Je ne sais pas tant de grammaires.

M. JOSSE
Voici une autre faute, un autre très grand vice en l'oraison, pource que, comme dit Guarin, la grammaire étant ars recte loquendi, recte scribendi jaçoit qu'en plusieurs langues elle soit écrite, n'est pourtant sinon un seul art, par quoi envers les bons auteurs ne se trouve grammatice grammaticarum, non plus encore que critica criticorum et arene arenarum, car il se dit tant seulement au singulier.

BABILLE
Toutes ces vôtres niaiseries ne m'importent rien.

M. JOSSE
En ce sens, on ne dit pas "ne m'importe rien", pource que duae negationes affirmant, et valent autant comme si tu disais "il m'importe un peu", ce que tu n'entends pas dire, parce que tu voulais que j'entendisse qu'il ne t'importe pas.

BABILLE
Je n'ai point appris toutes ces choses-là, chacun sait ce qu'il a appris.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs