[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Un ton de voix languissant et niais

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Un ton de voix languissant et niais


"Elle affecte toujours un ton de voix languissant, et niais."
La Critique de L'Ecole des femmes, sc. II

Le travers de Climène avait été dénoncé dans la quatrième partie (1658) de la Clélie des Scudéry :

il faut bien parler et il faut même se garder de tomber dans un autre défaut, qui est celui de parler avec une certaine simplicité affectée qui sent l'enfant et qui sied fort mal.
(p. 669)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs