Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Un joug si précieux


"Je vais être de près éclairé des beaux yeux
Dont la force m'impose un joug si précieux."
L'Etourdi, IV, 1 (v. 1381-1382)

L'expression avait déjà été utilisée dans La Soeur (1647) de Rotrou :

Allons, nous prendrons jour pour la solennité
D'un joug si précieux à votre liberté.
(II, 6, p. 49)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs