Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Un faux éclat


"C'est de fort bonne foi que vous vantez son zèle
Mais par un faux éclat je vous crois ébloui"
Le Tartuffe, I, 5, v. 397-400

L'expression avait été utilisée au second tome des Nouvelles nouvelles (1663) de Donneau de Visé, au sein d'une conversation sur la question de la réputation :

Ceux au contraire qui estiment la vertu par la réputation peuvent facilement être trompés. Ils ne savent ce qui est caché dessous et ne peuvent pénétrer au travers, tant le faux éclat de cette trompeuse les éblouit, et en estimant une personne parce qu'elle a de la réputation, ils estiment souvent le vice en pensant estimer la vertu.
(p. 69)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs