[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Trois opérations de l'esprit

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Trois opérations de l'esprit


"Vous voulez peut-être savoir [...] si elle a pour objet les trois opérations de l'esprit, ou la troisième seulement?"
Le Mariage forcé, sc. IV

"Qu’est-ce que c’est que cette logique ? - C’est elle qui enseigne les trois opérations de l’esprit"
Le Bourgeois gentilhomme, II, 4

La théorie scolastique des trois opérations de l'esprit est fréquemment évoquée dans des ouvrages des années 1660 parus en français, ainsi dans

  • La Fine Philosophie (1660) de René Bary (1)
  • La Logique sans épines et ses matières rendues les plus claires du monde par des exemples sensibles (1664) de M. C. D. (2)
  • La Logique du prince (1655) de La Mothe le Vayer, reprise dans les Oeuvres de 1662 (p. 920)

La Logique ou l'Art de penser (1662) de Port-Royal identifie en revanche quatre opérations de l'esprit (3)


(1)

La logique règle la troisième opération de l’esprit et elle ne s’arrête pas à la nature de l’opération.
(p. 15)

(2)

ARTICLE VII
Que la logique a trois opérations d’entendement
[…]
La première opération de nos entendements est une simple connaissance des choses, et qui n’est aucunement revêtue d’aucune affirmation, ni d’aucune négation.
[…]
La seconde qu’on appelle jugement ou bien énonciation, c’est-à-dire déclaration, à cause qu’elle déclare quelque chose du sujet.
[…]
La troisième, que l’on nomme discours, raisonnement et argumentation, c’est celle qui tire quelque conséquence des choses qu’on a avancées dans les propositions précédentes.
(p. 19-21)

(3)

La logique est l'art de bien conduire sa raison dans la connaissance des choses, tant pour s'instruire soi-même que pour en,instruire les autres.
Cet art consiste dans les réflexions que les hommes ont faites sur les quatre principales opérations de leur esprit, concevoir, juger, raisonner et ordonner.
(p. 23)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs