Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Tant bâiller, tant se frotter les yeux


"Je n'ai jamais vu tant parler à l'oreille qu'elles ont fait entre elles, tant bâiller, tant se frotter les yeux et demander tant de fois quelle heure est-il"
Les Précieuses ridicules, sc. I

Ces manifestations d'ennui figurent parmi celles qui seront mentionnées comme contrevenant à la politesse mondaine dans le Nouveau Traité de civilité (1671) d'Antoine Courtin :

Il faut se donner garde de dormir, de s'allonger, de bâiller quand les autres parlent; c'est une chose très déshonnête, parce que c'est un témoignage que l'on s'ennuie, ce qui est désobligeant [...] il faut éviter, si l'on s'ennuie, que la compagnie s'en aperçoive, et ne pas tomber dans l'absurdité de ceux qui demandent : quelle heure est-il ?
(p. 64)

L’idée que les précieuses avaient trop haute idée d’elles-mêmes pour s’abaisser à respecter les usages de la conversation polie est un lieu commun qui fournit la matière de plusieurs plaisanteries, agrémentant des textes parus dans les mois qui précèdent la création de la comédie moliéresque :

Quand, dans une compagnie, il ne se trouve qu'une seule précieuse, elle est dans un ennui et un chagrin qui la fatigue fort, elle bâille et ne répond point à tout ce qu'on lui dit, et si elle y répond, c'et tout de travers, pour faire voir qu'elle ne songe pas à ce qu'elle dit.
("Portait des précieuses", dans Divers portraits, Caen, 1659) (1)

Ce pauvre garçon, songeant davantage à la satisfaction qu'il recevait de la vue et de l'entretien d'une dame qu'à la bienséance du monde, eut l'honneur de la faire bâiller plus d'une fois et d'apprendre de cet obligeant langage, qu'il faisait tout ce qu'il fallait faire pour l'ennuyer [...] Ce n'est ni Le Parfait Courtisan ni la Galatée qui me confirment dans cette créance, c'est, mon cher ami, le bâillement de la belle Iris. Les personnes miraculeuses comme elle sont miraculeuses en tout, et je ne m'étonne pas qu'autrefois sur leur simple éternuement on ait fondé des prophéties : un détour de ces précieuses, un accent, un geste, un regard est capable de réformer le plus incorrigible et le plus persévérant de tous les visiteurs à outrance.
("A une belle plaideuse", Recueil de pièces en prose les plus agréables de ce temps, 1659, p. 141-142).

On s'embarque sur la rivière de Confidence pour arriver au port de Chuchoter. De là on passe par Adorable, par Divine, par Ma chère, qui sont trois villes sur le chemin de Façonnerie qui est la capitale du royaume.
("Carte du Royaume des Précieuses", Recueil de pièces en prose les plus agréables de ce temps, 1658 (2)

Dans Le Misanthrope, Célimène s'indignera du fait que Bélise ne comprennent pas, si "l'on baille vingt fois" en sa présence, qu'il est temps de partir.


(1) éd. moderne de M. Cuénin dans Les Précieuses ridicules, Genève, Droz, 1973, p. 81.

(2) éd. moderne de M. Cuénin dans Les Précieuses ridicules, Genève, Droz, 1973, p. 73.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs