[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Songeons à manger

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Songeons à manger


"Monsieur Jourdain, Madame, dit qu'il est ravi de vous voir chez lui.- Il m'honore beaucoup.- Que je vous suis obligé, Monsieur, de lui parler ainsi pour moi! [...] - Il dit, Madame, qu'il vous trouve la plus belle personne du monde. - C'est bien de la grâce qu'il me fait. - Madame, c'est vous qui faites les grâces, et... - Songeons à manger."
Le Bourgeois gentilhomme, III, 16

Un des préceptes fixés par Courtin dans son Nouveau Traité de civilité (1671) invite à demeurer sobre et mesuré dans ses manifestations de respect, lorsqu'on accueille une personne de qualité :

Abréger les cérémonies
Mais il y a ce tempérament à prendre que, dans les honneurs que nous tâchons de lui rendre, comme en effet il faut l'accueillir de tout notre mieux, si cette personne retranchait elle-même de nos déférences, il ne faut pas s'y obstiner ni faire les façonniers.
(p. 185)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs