[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Secondez-moi bien tous

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Secondez-moi bien tous


"Nous verrons si ma femme à mes désirs rebelle...
– La voici qui conduit le notaire avec elle.
– Secondez-moi bien tous."
Les Femmes savantes, V, 2 (v. 1596-1598)

Dans Crispin médecin (1670) de Hauteroche, le maître de maison Mirobolan adopte le même comportement lorsqu'il est confronté à sa femme :

MIROBOLAN
Ma femme, voilà notre bon ami Monsieur Lisidor

FELIANTE
Ah ! je suis sa servante, et je suis ravie de le voir.

MIROBOLAN, bas à Lisidor.
Parlez le premier ; la chose en aura meilleure grâce.

LISIDOR, bas à Mirobolan.
C'est à vous de commencer ; après, je continuerai.

MIROBOLAN, de même.
Vous vous expliquerez mieux que moi.

LISIDOR, de même.
Point du tout : d'ailleurs la raison veut que vous ouvriez le discours.

MIROBOLAN, de même.
C'est à vous à faire le premier pas.

LISIDOR, de même.
Je l'ai fait en votre endroit ; et vous devez, avant que je lui parle, la disposer...
(I, 4, Théâtre de Noël Le Breton, sieur de Hauteroche, 1772, t. II, p. 318)

(voir également "touchez à Monsieur" "parlons à votre femme", et "vous combattrez les choses que je veux")




Sommaire | Index | Accès rédacteurs