[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Savantes

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Savantes


Le qualificatif de "savante" prend un second sens pour les contemporains :

Parthénie :
Mais ma bonne, il me semble qu’une fille de mon âge ne se doit point scandaliser des choses un peu trop libres que des hommes, ou possible même quelques femmes, peuvent dire dans une conversation ; autrement on l’accuserait d’être trop savante pour une fille.
(L’Ecole des filles en dialogues, Paris, Louis Chamhoudry (et se vendant à Avignon, chez Antoine Duperier), 1672, Dialogue premier : "Parthénie, ou la fille à marier", p. 22).




Sommaire | Index | Accès rédacteurs