[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Sans le congé de ceux qui vous ont donné l'être

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Sans le congé de ceux qui vous ont donné l'être


"Eh doucement, ma sœur. Où donc est la morale [...] ?
– Mais vous qui m'en parlez, où la pratiquez-vous,
De répondre à l'amour que l'on vous fait paraître,
Sans le congé de ceux qui vous ont donné l'être?
Sachez que le devoir vous soumet à leurs lois,
Qu'il ne vous est permis d'aimer que par leur choix,
Qu'ils ont sur votre cœur l'autorité suprême,
Et qu'il est criminel d'en disposer vous-même."
Les Femmes savantes, I, 2, v. 157-167

Armande fait allusion au principe moral qui veut qu'on ne puisse faire le choix de son conjoint "sans le consentement de ceux dont nous tenons le jour".




Sommaire | Index | Accès rédacteurs