Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Séparé nos relais


"Nous avions, comme il faut, séparé nos relais"
Les Fâcheux II, 6 (v. 497)

À la chasse, on a plusieurs relais de chiens et de chevaux, qu’on donne aux cerfs l’un après l’autre aux lieux et refuites où ils ont été envoyés. On appelle la meute de relais, la meute de secours.
(Furetière).

On trouve quelques précisions supplémentaires dans le "Dictionnaire" qui clôt le traité de Salnove :

Relais, tenir les Relais, c'est quand on met des chiens en certains endroits, et dans la refuite de la bête que vous courrez pour les donner quand elle passera.
(p. 29).

Refuite, ce sont les lieux où vont les bêtes, lorsqu'on les chasse.
(p. 29)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs