Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Rendre grâce au Ciel qui fait tout pour le mieux


"Allons dans la maison débrouiller ces mystères,
Payer à notre ami ces soins officieux,
Et rendre grâce au Ciel qui fait tout pour le mieux."
L'Ecole des femmes, V, 9 (v. 1777-1779)

Le dénouement de L'Ecole des femmes est commenté dans Le Portrait du peintre (1663) de Boursault :

Enfin le dénouement n'est-il pas admirable ?
Le voyage d'Oronte est-il pas assuré ?
Et le retour d'Enrique est-il pas préparé ?
Vous m'allez alléguer que touchant cet Enrique
On le tire aux cheveux pour quitter l'Amérique ;
Et que durant la Pièce en aucun des endrets
On ne s'aperçoit point qu'il soit père d'Agnès ;
Mais il n'est point d'auteur dont la Plume n'apprenne
Que dans ce qu'on attend il n'est rien qui surprenne [...].

(sc. VIII, p. 29)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs