[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Remediis aucunis

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Remediis aucunis


"Juras [...]
De non jamais te servire
De remediis aucunis
Quam de ceux seulement doctæ Facultatis;
Maladus dust-il crevare
Et mori de suo malo?"
Le Malade imaginaire, Troisième intermède

Les statuts de la Faculté de médecine de Paris n'acceptaient pas d'autres remèdes que ceux que l'institution avait elle-même autorisés.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs