Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Redoutez tout


"Mais, d'un aveu trompeur, voir ma flamme applaudie,
C'est une trahison, c'est une perfidie,
Qui ne saurait trouver de trop grands châtiments :
Et je puis tout permettre à mes ressentiments.
Oui, oui, redoutez tout, après un tel outrage,
Je ne suis plus à moi, je suis tout à la rage :
Percé du coup mortel dont vous m'assassinez,
Mes sens, par la raison, ne sont plus gouvernés ;
Je cède aux mouvements d'une juste colère,
Et je ne réponds pas de ce que je puis faire."
Le Misanthrope, IV, 3, v. 1305-1314

Hérode dans La Mariane de Tristan L’Hermite, entrait de même dans une véritable rage contre Mariane qu'il croyait d'intelligence, contre lui, avec Soesme :

De colère et d’horreur tous mes sens sont troublés ;
La fureur me saisit, et ce cruel outrage,
Me mettant hors de moi m’abandonne à la rage.
(III, 2, p. 65).




Sommaire | Index | Accès rédacteurs