Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Pourquoi il ne fait point jour la nuit


"Je voudrais bien savoir, Monsieur, vous qui êtes savant, pourquoi il ne fait point jour la nuit ?"
Georges Dandin, III, 1

Dans plusieurs spectacles italiens joués au Palais-Royal dans les années 1660-1670, la scène de nuit est l'occasion pour le valet balourd de faire une série de remarques "philosophiques" ineptes.

Dans cette première scène, j'arrive de nuit, avec une épée, et je dis : "Oh quelle nuit obscure ! Platon avait bien raison de dire que celui qui marche pendant la nuit sans lumière court le risque de se casser le col !"
(éd. D. Gambelli, Arlecchino a Parigi. Lo scenario di Domenico Biancolelli, Rome, Bulzoni, 1993, t. II, p. 563)

Dans ma première scène, quand mon maître a donné la sérénade et s'est retiré, je dis que la nuit est bien obscure et qu'il ne faut pas parler, parce que, si mes paroles étaient perdues, je ne pourrais plus les retrouver.
(ibid., p. 595)

A d'autres occasions des saillies du même genre sont énoncées lors de scènes "normales" :

Je dis [...] que par mes spéculations, j'ai découvert que la lune est du genre masculin et le soleil du masculin, que je sais faire la différence du jour et de la nuit.
(ibid., p. 200)

Les naturalistes disent que les animaux terrestres ne sont pas aquatiques.
(ibid., p. 161)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs