[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Pour l'amuser

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Pour l'amuser


"En cet endroit, il tire Géronte à un bout du théâtre, et lui passant un bras sur les épaules, lui rabat la main sous le menton, avec laquelle il le fait retourner vers lui, lorsqu'il veut regarder ce que sa fille et l'apothicaire font ensemble, lui tenant, cependant, le discours suivant pour l'amuser."
Le Médecin malgré lui, III, 6

Un jeu de scène semblable est mis en oeuvre dans Le Sicilien ("à l'écart"), ainsi que dans le spectacle du Théâtre italien intitulé "La Zerla / La hotte", joué sur la scène du Palais-Royal durant les années 1660. Les notes personnelles de l'Arlequin Biancolelli, traduites au siècle suivant par Gueulette, fournissent la description suivante :

Je mets la hotte sur mes épaules et je m'approche de la maison du Docteur, qui paraît; pendant que je lui parle sur les sciences et je lui fais un imbroglio, l'amoureux qui est dans ma hotte s'accroche à la fenêtre, s'y embarrasse et ne peut entrer dans la maison ; pendant ce temps, je dispute avec le docteur, auquel je tourne la tête de mon côté, afin qu'il ne voie pas Octave.
(éd. D. Gambelli, Arlecchino a Parigi. Lo scenario di Domenico Biancolelli, Rome, Bulzoni, 1993, t. II, p. 200)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs