Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Parures du diable


"Le traître, l'autre jour, nous rompit de ses mains,
Un mouchoir qu'il trouva dans une Fleur des Saints;
Disant que nous mêlions, par un crime effroyable,
Avec la sainteté, les parures du diable."
Le Tartuffe, I, 2 (v. 205-209)

Dans les "maximes du mariage" de L'Ecole des femmes étaient également condamnés "ces eaux, ces blancs, ces pommades".




Sommaire | Index | Accès rédacteurs