[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > On n'y dure point, on n'y tient pas

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

On n'y dure point, on n'y tient pas


"Quelle frugalité d'ajustement et quelle sécheresse de conversation ! On n'y dure point, on n'y tient pas."
Les Précieuses ridicules, sc. IV.

"Ne pas y durer" est d'emploi fréquent dans La Précieuse (1656-1658) de l'abbé de Pure :

nous n'avons pas ouï dire une chose raisonnable; c'était la plus grande pauvreté du monde; il n'y avait plus moyen d'y durer; l'impatience nous a prise.
(éd. Magne, Paris, Droz, 1938, t. I, p. 14)

« Ne pas tenir » est mentionné comme expression nouvelle dans l'entretien "De la langue française" (Entretiens d'Ariste et d'Eugène, 1671) du Père Bouhours (p. 98).




Sommaire | Index | Accès rédacteurs