[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > On est dupé par leurs dextérités

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

On est dupé par leurs dextérités


"Je sais les tours rusés et les subtiles trames
Dont pour nous en planter savent user les femmes,
Et comme on est dupé par leurs dextérités".
L'Ecole des femmes, I, 1 (v. 75-77)

Cette méfiance vis-à-vis de l'habileté trompeuse des femmes s'inscrit dans une ancienne tradition, notamment satirique, d'humour misogyne, particulièrement présente dans Le Dépit amoureux ("de qui la nature est fort encline au mal").

L'"Elégie contre les femmes" du Sieur Motin (1617), en stigmatisant la méchanceté des femmes mariées prêtes à toutes les ruses pour satisfaire leurs passions, illustre cette tradition.

Plus bas, Arnolphe expliquera encore qu'"il n'est rien de plus faible et de plus imbécile" que la femme.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs