[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Numero deus impari gaudet

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Numero deus impari gaudet


"Tout ce que j'y voudrais ajouter, c'est de faire les saignées et les purgations en nombre impair :numero deus impari gaudet"
Monsieur de Pourceaugnac, I, 8

Cette citation de Virgile (Bucoliques, VIII, 75) avait été alléguée dans

  • le De occulta philosophia (1533) de Corneille Agrippa, texte exploité dans une tirade de La Jalousie du Barbouillé ("parce que le nombre...") :

Ternarius numerus sacer, numerus perfectionis, numerus potentissimus [...] unde canit Vergilius : « numero deus impare gaudet ». [...] quare Aristoteles in principio sermonum De Coelo illum quasi legem vocat, secundum quam omnia disponuntur.
(éd. V. Compagnoni, 1992, p. 260-261)

  • le traité I donneschi difetti (1599) de Giuseppe Passi :
I matematici dicono che il numero dispare è maschio e il numero pare è femmina [...] di qui nacque forse l'occasione di quel detto di Virgilio :
Numero deus impare gaudet
(éd. de 1618, p. 6)

  • la Descente de Tabarin aux enfers (1621) :
Il n'y en avait point de meilleur ni à souhaiter que le nombre trois, et comme un bon mathématicien prouvait son dire par divers arguments : premièrement que numero deus impare gaudet.
(éd. de 1858, t. II, p. 325)

  • une scène de Gl'ingiusti sdegni (1553) de Bernardino Pino, comédie utilisée à plusieurs reprises par Molière :
Questo è'l neutro del quale pario il poeta dicendo numero deus impare gaudet
(III, 2, p. 30)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs