Content-Type: text/html; charset=UTF-8

N'avoir soin que de me contenter


"J'ai, Mariane, en vous,
Reconnu, de tout temps, un esprit assez doux;
Et de tout temps aussi vous m'avez été chère.
– Je suis fort redevable à cet amour de père.
– C'est fort bien dit, ma fille; et pour le mériter,
Vous devez n'avoir soin que de me contenter.
– C'est où je mets aussi ma gloire la plus haute."
Le Tartuffe, II, 1 (v. 429-436)

Dans L'Avare, Harpagon avait également invité son fils à "déférer aux pères".




Sommaire | Index | Accès rédacteurs