[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Morgué

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Morgué


"Morgué ! Tais-toi, t'es cune impartinante."
Le Médecin malgré lui, II, 1

"Morgué, je t'aime."
Georges Dandin, II, 1

"Morgué" est l'un des jurons à connotation paysanne. Il apparaît sous la forme "Margué" dans Les Noces de village (1666) de Brécourt :

Comme dit l’autre, on za biau prenre une fumelle,
Margué n’en prend tourjour queuque masle aveuc elle.
(I, 1, p. 5)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs