[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Momon

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Momon


"Ah! Mon Dieu! miséricorde! Qu'est-ce que c'est donc que cela? Quelle figure! Est-ce un momon que vous allez porter; et est-il temps d'aller en masque?"
Le Bourgeois gentilhomme, V, 1.

La réplique de Madame Jourdain est formulée dans des termes proches de ceux qu'utilise un personnage confronté à un congénère habillé en Turc dans

  • La Soeur (1647) de Rotrou (1).
  • Le Parasite (1650) de Tristan L'Hermitte (2)

Les momons, gens masqués qui allaient de maison en maison proposer une partie de dés, principalement lors du carnaval, sont fréquemment mentionnés dans des textes évoquant ces festivités, par exemple :

  • Le Carnaval des Princes au bois de Vincennes (1650), p.3.
  • La Plainte du carnaval et de la foire S. Germain en vers burlesques (1649), p. 4.

En raison de son appartenance carnavalesque, le momon figure assez souvent dans des ballets et autres divertissements de cour, notamment:

====

(1)

ANSELME.
A quoi ces habits Turcs? dansez vous un ballet?
Portez-vous un momon?

GERONTE.
Sans railler, je vous prie,
J'ai mangé franchement mes habits en Turquie.
(III, 2, p. 57).

(2)

LUCILE.
Oui, oui, voilà mon fils, voilà mon débauché,
Lorsqu'il m'a vu paraître, il s'est soudain caché.
Dis-moi ? quelle gageure, ou quelle humeur fantasque,
Avant le carnaval te fait aller en masque ?
Qui t'a mis sur le front ce bourlet de bassin ?
Portes-tu des momons, apprends-moi ton dessein.

LISANDRE.
Monsieur, vous me prenez sans doute pour un autre.
Passez votre chemin.
(III, 4, p. 71)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs