[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Messieurs les auteurs

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Messieurs les auteurs


"Mon Dieu, l'étrange embarras qu'un livre à mettre au jour, et qu'un auteur est neuf la première fois qu'on l'imprime! Encore si l'on m'avait donné du temps, j'aurais pu mieux songer à moi, et j'aurais pris toutes les précautions que Messieurs les auteurs, à présent mes confrères, ont coutume de prendre en semblables occasions."
Les Précieuses ridicules, Préface

Dans la préface de sa tragi-comédie Ligdamon et Lydias (1631), Georges de Scudéry avait fait usage de la même expression sur le mode ironique :

Maintenant que je suis devenu livre et qu'il t'a coûté de l'argent pour savoir mon nom, je me trouve obligé de t'entretenir. Il est vrai que je prends un mauvais sujet, puisque c'est de moi que je te parle. Mais une coutume aussi forte qu'une loi entre nous autres Messieurs les auteurs me force à faire le sot par compagnie.
(non paginé)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs