Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Maintenir l'univers dans une paix profonde


"Vous le verrez demain, d’une force nouvelle,
Sous le fardeau pénible où votre voix l’appelle,
Faire obéir les lois, partager les bienfaits,
Par ses propres conseils prévenir nos souhaits,
Maintenir l’univers dans une paix profonde,
Et s’ôter le repos pour le donner au monde.
Qu’aujourd’hui tout lui plaise, et semble consentir
À l’unique dessein de le bien divertir."
Les Fâcheux, Prologue de Pellisson (v. 29-36)

Quinault s’inspirera de ce passage dans ses opéras (surtout dans les prologues d’Alceste et de Thésée).




Sommaire | Index | Accès rédacteurs