[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Littérature facétieuse de la lésine

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Littérature facétieuse de la lésine


A la suite de la parution du recueil Della famosissima compagnia della Lesina (1598), une série de publications autour des plaisanteries relatives à la lésine voit le jour en Italie (1).

Ces textes sont traduits et imités en France dans le premier quart du XVIIe siècle (2).

Ils créent un fonds de bons mots et d'anecdotes, dont on retrouve plusieurs traces dans la comédie de L'Avare :


(1)

Textes italiens

Francesco Maria VIALARDI, Della famosissima compagnia della Lesina, Orvieto, 1598

Uncino TANAGLIA, Del Nuovo assotigliamento della Lesina. Ragionamento di M. Puntirolo Lapolucci Schalco, et di Madonna Tanaglia, tira à se dispensiera. Con la Cassettina figurata da riporvi la Lesina, Vicenza, Per Giorgio Greco, 1602

Giuntino FULIGNATI, Dialogo sopra la Honorabile Compagnia della Lesina, Vicenza, Per gli Heredi di Perin Libraro, 1602

ANONYME, Madonna Forbicetta Madre della Signora Lesina. Con trenta Manichi, e tredici Spaghi... Raccolto dall'Economo della Spilorceria, Vicenza, Per gli Heredi di Perin Libraro, 1602.

Giulio Cesare CROCE, Le nozze di M. Trivello Foranti e di Madonna Lesine de gli appuntati, comedia, Bologna, per l'erede del Cochi, 1620.

ANONYME, La Lesina ciancianedda secunda di lu calaxiuni di Apollu, Palermo, nella stamperia Ferrer, sd.

(2)

Traductions françaises

Tommaso BUONI , La Fameuse Compagnie de la Lésine, ou Alène, c'est-à-dire la manière d'épargner, acquérir et conserver... traduction nouvelle de l'italien, Paris, A. Saugrain, 1604.

Francesco Maria VIALARDI, Les Noces d'Antilésine. Comédie nouvelle, extraite des discours de la contre-lésine. Par le pasteur monapolitain. Et traduite nouvellement de l'italien, par le pasteur Philandre, Paris, chez Abraham Saugrain, 1604

ANONYME, Continuation des canons et statuts de la fameuse Compagnie de la Lésine, contenant la manière qu'on pratique à la réception des novices et la punition de ceux qui transgressent les articles d'icelle. Ensemble les Requêtes et consultes des femmes pour être admises en la Confrérie de l'Epargne et deux discours contre les manants et habitants des villages. Traduction nouvelle de l'italien, Paris, A. Saugrain, 1604.

ANONYME, La Contre-Lésine, ou plutôt Discours, constitutions et louange de la libéralité, remplis de moralité, de doctrine et beaux traits admirables, augmenté d'une comédie intitulée Les Noces d'antilésine, Rolet Boutonné, 1628.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs