[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Les ouvertures de votre cœur

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Les ouvertures de votre cœur


« Tout cela vous doit assez persuader que je suis une bonne mère, et que je ne suis pas pour recevoir avec sévérité les ouvertures que vous pourriez me faire de votre cœur. »
Les Amants magnifiques, acte IV, scène 1 .

L’emploi du terme « ouverture » au sens moral est nouveau, si l'on en croit les Entretiens d’Ariste et d’Eugène (1671) de Dominique Bouhours (1).

On le relève entre autres dans les Réflexions ou Sentences et Maximes morales (1ère éd. 1665) de La Rochefoucauld (2).


(1)
Donner des ouvertures à quelqu’un dans une affaire. Il a de grandes ouvertures pour les sciences.
(p. 103)

(2)

La sincérité est une naturelle ouverture de cœur, on la trouve en fort peu de gens […].
(LXXI)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs