[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Le tissu de notre roman

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Le tissu de notre roman


"Laissez-nous faire à loisir le tissu de notre roman et n'en pressez point tant la conclusion"
Les Précieuses ridicules, sc. IV

La métaphore du tissu avait été utilisée par La Calprenède dans sa Cléopâtre pour décrire la construction du roman :

si dans les démêlés de plusieurs aventures assez diverses, tu veux remarquer le tissu de tout l’ouvrage, tu en verras tous les fils occuper leur place.
(Quatrième partie, avis « Au lecteur » Paris, A. de Sommaville, 1652)

Elle sera reprise par Pierre-Daniel Huet dans son Traité de l’origine des romans (1670), à propos d'Achille Tatius :

ses épisodes, qui devraient être ajustés si proprement avec la pièce, qu’ils ne parussent qu’un même tissu, y sont cousus grossièrement.
(éd. C. Esmein, in Poétiques du roman, Paris, Champion, 2003, p. 474)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs