Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Le doux plaisir de se raccommoder


"Je viens prendre le temps de rapaiser Alcmène;
De bannir les chagrins, que son cœur veut garder;
Et donner à mes feux, dans ce soin qui m'amène,
Le doux plaisir de se raccommoder."
Amphitryon, II, 4, v. 1198-1201

Le "doux plaisir de se raccommoder" avait fait l'objet d'une série de questions d'amour dans le recueil des Questions d'amour, ou Conversations galantes, dédiées aux belles (1671) de Charles Jaulnay.

Ainsi :

2. Si les raccommodements en amour sont plus doux que les conclusions ?
R. Les raccommodements nous transportent dans l'excès de la joie, nous redonnent tout notre bonheur que nous croyions perdu, augmentent notre tendresse et celle de notre maîtresse; enfin, n'était les conclusions, les raccommodements sont les plus grands biens de l'amour
("Des raccommodements en amour", p. 115)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs