[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Le Pédant joué

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Le Pédant joué


Savinien Cyrano de Bergerac, "Le Pédant joué", Oeuvres diverses, Paris, Sercy, 1654

Ce texte de comédie en prose, non destiné à la représentation scénique, présente plusieurs rencontres avec les pièces de Molière. Nous donnons ci-dessous une liste de celles que nous avons relevées :

Les Précieuses ridicules
voici bien du haut style
aller sur nos brisées

Le Cocu imaginaire
lui jeter son manteau

L'Etourdi
Olibrius, l'occiseur d'innocents
penards chagrins

Dépit amoureux
Ardez
nescio vos

L'Ecole des maris
les oreilles me cornent

L'Amour médecin
qui terre a guerre a

Le Médecin malgré lui
révérence parler
comme dit l'autre
un emplâtre

Georges Dandin
tant de beurre pour faire un quarteron

Les Fourberies de Scapin
emmener votre fils
dans un esquif
que diable allait-il faire dans cette galère
la justice après lui
toutes les hardes
ne te l'ai-je pas donné
la plaisante histoire

Le Malade imaginaire
tigresse

Don Juan ou le Festin de pierre
nostre-dinse
l'époisseur d'une éplinque
aga guien
comme dit l'autre
avisé le premier je les ai
pisque batifoler y a
ce ma til fait
queuque gniais
Ardez
angigorniaux
belle deguaine
ous estes Monsieu
ni saint, ni Dieu, ni loup-garou
le Moine Bourru

La Jalousie du Barbouillé
quand tu me donnerais
mobile cum fixo
de Gemini en Capricorne
cheval de Pacolet




Sommaire | Index | Accès rédacteurs