Content-Type: text/html; charset=UTF-8

La belle partie où triompha Zeuxis


"Il nous étale enfin les mystères exquis
De la belle partie où triompha Zeuxis,
Et qui le revêtant d'une gloire immortelle,
Le fit aller du pair avec le grand Apelle."
La Gloire du Val-de-Grâce, v. 153-156

L'Art de peinture traduit en français de Dufresnoy invoquait les mêmes références pour présenter le coloris, troisième partie de la peinture :

Aussi ne voit-on personne qui rétablisse la chromatique, et qui la remette en vigueur au point que la porta Zeuxis, lorsque par cette partie qui est pleine de charmes et de magie, et qui sait si admirablement tromper la vue, il se rendit égal au fameux Apelle, le prince des peintres et qu'il mérita pour toujours la réputation qu'il s'est établie par tout le monde.
(p. 27)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs