[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Léandre

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Léandre


Equivalent français de Leandro, nom fréquemment porté par les amoureux,

  • aussi bien dans la commedia dell’arte

    • par exemple, dans L'intrico (1606) de Paolo Veraldo, comédie imprimée issue de la commedia dell'arte : "Leandro, figlio innamorato".

  • que dans la comédie érudite

On le retrouve fréquemment porté dans la comédie française des années 1640-1650 :

    • D'Ouville, Les Soupçons sur les apparences (1650)
    • Boisrobert, La Jalouse d'elle-même (1650)
    • Boisrobert, L'Amant ridicule (1655)
    • Gillet de la Tessonerie, Le Campagnard (1657)

et dans la comédie des années 1660 :

    • Chevalier, Les Amants ridicules (1662)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs