[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > L'on s'en meurt

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

L'on s'en meurt


"Ah mettons-nous ici pour écouter à l'aise
Ces vers que mot à mot il est besoin qu'on pèse.
– Je brûle de les voir. – Et l'on s'en meurt chez nous."
Les Femmes savantes, III, 1 (v. 711-713)

L'expression avait été utilisée dans La Précieuse (1656-1658) de l'abbé de Pure :

"Aurons-nous autant de plaisir que Mélanire et moi avons eu d'inquiétude ? L'impatience nous tient depuis que nous vous avons quittée ; et nous mourons d'envie de voir ou d'entendre ce que vous pouvez nous montrer ou nous dire". Aracie craignant que ce qui n'était qu'exercice d'esprit ne se tournât en aigreur ou en raillerie, prévint la réponse d'Agathonte, et assura Eulalie qu'elle avait déjà par avance goûté quelque chose du plaisir qu'elle se promettait de la conversation de l'après-midi.
(t. I, p. 98)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs