Content-Type: text/html; charset=UTF-8

L'habit d'un vieux médecin


"Je ne sais où tu as été déterré cet attirail ridicule. - C'est l'habit d'un vieux médecin qui a été laissé en gage au lieu où je l'ai pris, et il m'en a coûté de l'argent pour l'avoir."
Don Juan ou le Festin de pierre, III, 1

Dans le "Nuovo risarcito convitato di pietra" (1651), poème manuscrit de Giovan Battista Andreini, Grillo, le valet de Don Giovanni, se propose de prendre la défroque d'un médecin.

Etant donné que les médecins ont fourni une abondante clientèle à Charon, celui-ci le laissera passer gratuitement :

Ed io, ho'n in mente mia
Di medico togarmi, e laurearmi;
Non sol, perchè sian questi i picciol dei
Da le tombe in ritrarci ;
Ma perchè nel varcare
Flegetontico il guado, e le paludi
Quell'obolo pagare il vecchio squalido
Manda i medici assenti : per quel utile,
Che a lui recan di tanti
Che ammazzano, ed inviano
A la sua scaffa, a la sua cimba ruggine.
(III, 5, éd. S. Carandini et L. Mariti, Roma, Bulzoni, 2003, p. 538)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs