Content-Type: text/html; charset=UTF-8

L'essence du syllogisme


"Vous voulez peut-être savoir [...] si la conclusion est de l'essence du syllogisme ?"
Le Mariage forcé, sc. IV

La question avait été posée dans La Philosophie divisée en cinq parties (seconde édition augmentée, 1664) de Louis de Lesclache :

Les philosophes font ici ordinairement de longs discours pour savoir si la conclusion est de l’essence du syllogisme ; mais, comme un médecin qui travaillerait avec soin pour savoir si la maladie est de l’essence du malade et qui ne se mettrait pas en peine de la combattre serait ridicule, il faut aussi condamner ceux qui font de longs discours pour savoir si la conclusion est de l’essence du syllogisme et qui n’établit pas parfaitement les règles qu’il faut suivre pour bien raisonner.
(p. 374)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs