[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Je me dédirai, pour l'amour de vous

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Je me dédirai, pour l'amour de vous


"Ah ! Madame, je vous demande pardon : et, si vous le voulez, je me dédirai, pour l'amour de vous."
La Critique de L'Ecole des femmes, sc. V

Dans un passage de la troisième partie de la Clélie (1657) des Scudéry était affirmée la nécessité, pour l'amant, d'être "complaisant" à sa maîtresse :

Du moins faut-il que vous avouiez, dit Plotine, qu'en amour la complaisance ne saurait être excessive, que plus un amant est complaisant, plus il est aimable.
(p. 737)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs