[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > J'aime mieux être incivil qu'importun

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

J'aime mieux être incivil qu'importun


" Je ne me couvrirai point, si vous ne vous couvrez. - J'aime mieux être incivil, qu'importun"
Le Bourgeois gentilhomme, III, 4

L'expression apparaît dans le dialogue IX du Bourgeois poli, où se voit l’abrégé de divers compliments selon les diverses qualités des personnes, œuvre très utile pour la conversation (1631)(1)

Elle figure parmi celles qui sont mises au compte du langage bourgeois dans le traité Du bon et du mauvais usage dans les manières de s'exprimer (1693) de Callières (p. 16-17)


(1)

Un bourgeois et ses invités se livrent à des échanges de cérémonies

Le Bourgeois :
[...]Entrez, je vous prie.

Le second Convié :
Monsieur, nous ne le ferons pas : nous serions plutôt là tout aujourd’huy.

Le Bourgeois :
Messieurs, ce sera donc pour vous obéïr : j’aime mieux faire l’incivil que l’importun.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs