[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Il a plus de bon sens que tel qui rit de lui

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Il a plus de bon sens que tel qui rit de lui


"Par son titre de fou tu crois le bien connaître :
Mais sache qu'il l'est moins qu'il ne le veut paraître,
Et que malgré l'emploi qu'il exerce aujourd'hui
Il a plus de bon sens que tel qui rit de lui."
La Princesse d'Elide, I, 1 (v. 149-152)

Les propos de Moron font écho à ceux de La Mothe le Vayer dans le Petit Traité sceptique sur cette façon de parler : n'avoir pas le sens commun (1646) (1). Ils sont fondés sur la constatation qu'"un chacun est chaussé de son opinion".

Ils seront repris et amplifiés dans la Relation des divertissements que le Roi a donnés aux Reines dans le parc de Versailles (1664) de Marigny (2)

Dans Don Juan, Sganarelle se piquera d'être, malgré son "petit jugement" plus savant que beaucoup d'autres qui ont fréquenté les livres ("avec mon petit sens").


(1)

Le corps de ville des Abdérites manda en grande hâte le divin vieillard Hippocrate (car c'est ainsi que tous ceux qui le suivent ont accoutumé de le qualifier), l'invitant à la cure de Démocrite, qu'ils tenaient pour un insensé et pour un fou parfait, à cause justement qu'il n'avait pas le sens commun. [...] Hippocrate n'eût pas plus tôt entré en conférence avec ce prétendu atrabilaire qu'il reconnut facilement la sottise des Abdérites et le mérite de Démocrite. C'est ce qui lui fit dire en riant que ceux qui s'estimaient les plus sains étaient à son avis les plus malades. [...]Qui est celui qui n'aimerait pas mieux raisonner comme faisaient Hippocrate et Démocrite qu'à la mode des Abdérites et de leurs semblables, dût-il être tenu par eux pour un fou ?
(éd. des Oeuvres de 1756, V, 2, p. 138-139)

(2)

Elle [la comédie] ne laissa pas d’être fort galante, et l’on prit assez de plaisir à voir un jeune Prince amoureux, d’une Princesse fort dédaigneuse, et qui n’aimait que la chasse, venir à bout de sa fierté, par une indifférence affectée, et tout cela selon les bons avis d’une espèce d’Angélie, c’est-à-dire d’un Fou ou soi-disant, plus heureux et plus sage que trente docteurs qui se piquent d’être des Catons.
Tous ne sauraient par les mêmes emplois
Avoir de l’accès près des Rois,
Cependant chacun y veut être,
On gronde, on peste tout le jour
Contre tel qui n’est pas ce qu’il veut y paraître,
Mais pour moi je tiens qu’à la Cour
N’est pas Fou qui plaît à son Maître.
(p. 35-36)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs