[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Fait figure

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Fait figure


"Le corps avec l'esprit, fait figure, mon frère;"
Les Femmes savantes, II, 7 (v. 543)

L'expression est à la mode.

Elle est utilisée

Mais il y a longtemps que j'ai eu dans l'esprit une pensée approchante, pour faire voir que la précieuse faisait profession de doctrine avec juste raison ; puisque moi qui suis sans doute la moins éclairée et la plus rampante, j' ai assez de bonheur pour faire figure parmi elles.
(éd. Magne, Paris, Droz, 1938, t. II, p. 163)

Il faut avouer, Mesdames, qu’il y a grand plaisir à faire figure dans le monde (s : À être estimé).
(page 34)

  • dans Le Comte de Gabalis (1670) de Montfaucon de Villars :
Ne trouvant pas bien raisonnable de condamner sans savoir pourquoi tous ceux qui s'y adonnent, qui souvent sont gens sages d'ailleurs, savants la plupart et faisant figure dans la robe et dans l'épée, je me suis avisé [...] de feindre d'être entêté de toutes ces sciences.
(p. 11)

Elle est commentée

  • dans les Entretiens d'Ariste et d'Eugène (1671) de Bouhours :
Dit-on toujours faire figure, poursuivit Ariste ? [...] - Tout cela se dit encore par quelques gens, répliqua Eugène; mais les personnes intelligentes l'évitent jusque dans la conversation ou ne le disent que par raillerie;
(p . 100)

  • dans la Connaissance des bons livres (1672) de Charles Sorel :
Quand on dit d'un homme qu'il fait figure dans le monde ou à la cour, c'est-à-dire qu'il y sert d’ornement, comme une statue placée dans la niche de quelque palais.
(p. 403) (source : E.Roy, La Vie et les oeuvres de Charles Sorel, 1891, p. 286)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs