[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Ce jeune miracle

Content-Type: text/html; charset=UTF-8

Ce jeune miracle


"Nous verrons de nous deux qui pourra l'emporter
Qui dans nos soins communs pour ce jeune miracle
Aux voeux de son rival portera plus d'obstacle."
L'Etourdi, I, 1 (v. 3)

Le qualificatif "miracle" pour désigner la femme aimée est très usité dans le langage amoureux des années 1630-1650

  • dans la poésie :
    • "O jeune miracle des cieux,/ Quels savants peintres sont vos yeux ?" (Tristan L'Hermite, La Lyre, 1641)
    • "beau miracle du monde", "miracle des belles", "miracle d'appas", "miracle d'amour" (G. Colletet, Poésies diverses, 1656)

  • au théâtre :
    • "ce miracle du monde" (Rotrou, L'Innocente Infidélité, 1637)
    • "ce miracle des belles" (Tristan L'Hermite, La Mariane, 1637)
    • "ce miracle des cieux" (Tristan L'Hermite, Panthée, 1639)




Sommaire | Index | Accès rédacteurs